Aujourd’hui notre identité numérique est plus importante que jamais. Une quantité toujours plus croissante de nos données personnelles se retrouve en ligne, accélérée par l’innovation et les nouvelles technologies. 

Dans ce contexte, pourquoi les organisations doivent-elles prioriser le RGPD et la protection de la vie privée dans leur agenda ?

Les entreprises ont accès à une quantité croissante de données, quel que soit le secteur dans lequel elles travaillent, elles traitent et conservent les données personnelles des différentes parties prenantes (clients, partenaires, utilisateurs, membres, etc.). 

Les données personnelles et les données en général sont des moteurs importants de croissance des entreprises. Grâce à la business intelligence et l’analyse des données, les entreprises sont en mesure d’élaborer de meilleures prévisions et d’optimiser leur position sur le marché afin de maximiser leur retour sur investissement (RSI).

Pour faciliter une croissance durable, les entreprises doivent mettre en place une structure de gestion des données solide en s’assurant que les données personnelles sont gérées, utilisées et protégées correctement. 

Les individus sont de plus en plus sensibles à la protection de la vie privée en ligne et veulent comprendre pour quelles finalités leurs données sont collectées. C’est pourquoi les individus demandent plus d’informations et de transparence avant de partager leurs données personnelles. 

 

Les individus demandent davantage de transparence et de contrôle sur leurs données personnelles.

Gagner la confiance des individus est devenu encore plus important et plus difficile ces dernières années, et ce ne sera pas plus facile dans l’avenir.

Pour les entreprises, il n’y a pas d’autre choix que de commencer à prendre au sérieux la protection des données personnelles !

En réponse aux préoccupations croissantes en matière de vie privée, le règlement général sur la protection des données (RGPD) régit, depuis le 25 mai 2018, le traitement des données à caractère personnel au sein de l’UE et s’applique à toutes les entreprises, y compris les PME.

 

Que se passe-t-il si vous ne respectez pas la législation de l’UE en matière de protection des données ? Quels risques pouvez-vous rencontrer en tant qu’organisation ?

 

1. Amendes

Les sanctions financières imposées par le RGPD, en vertu de l’article 83, sont flexibles et variables en fonction de la taille et du chiffre d’affaires de votre entreprise. Le RGPD a été conçu pour être appliqué à tous les types d’entreprises.  

Il existe différents niveaux de sanctions selon le type de violation : 

  • le niveau plus bas couvre jusqu’à 10 millions d’euros ou 2 % du revenu annuel mondial de l’entreprise pour l’année précédente, 
  • le plus grave couvre jusqu’à 20 millions d’euros ou 4 % du revenu annuel mondial de l’entreprise pour l’année précédente.

 

2. Image de marque

Les organisations qui n’agissent pas de manière transparente risquent de développer une mauvaise réputation. Les utilisateurs et les clients peuvent simplement éviter de travailler avec vous et choisir de passer leur temps et d’utiliser leur argent chez vos concurrents, surtout s’ils doivent partager des informations personnelles avec votre organisation. La confiance et la fidélité des clients sont essentielles pour la croissance et la réputation de votre marque. Pour préserver ces valeurs, il est essentiel que vous soyez conforme aux obligations en matière de RGPD et que vous fournissiez toutes les informations requises aux personnes concernées de manière claire et transparente.

 

Commençons par rendre votre site web conforme au RGPD en créant des politiques de confidentialité et de cookies claires et intelligibles, ainsi qu’une bannière de consentement aux cookies avec Admeet.

 

 

3. Suspension des flux de données

En cas de violation du RGPD, les autorités de protection des données ont le pouvoir d’imposer une limitation temporaire ou définitive de votre activité, y compris l’interdiction de traitement, l’arrêt de la collecte ou du transfert de données des utilisateurs et des clients en dehors de l’EEE.

Cela représente le pire scénario pour les entreprises. Même si ces sanctions spécifiques n’ont pas d’impact monétaire direct, l’arrêt du traitement des données peut sérieusement impacter les activités des entreprises.

 

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

 

Si vous n’avez pas commencé à vous mettre en conformité avec le RGPD, vous pourriez être vulnérable en ce moment. 

Les autorités chargées de la protection des données et les consommateurs ont fait du RGPD une priorité et vous devriez le faire aussi.

Le coût potentiel de non-conformité est trop élevé pour être ignoré. De plus, il est moins stressant et moins coûteux de se mettre en conformité avec la directive RGPD avant qu’un incident inévitable ne se produise. 

Le RGPD doit être, aujourd’hui et demain, une priorité pour les entreprises, quelle que soit leur taille et leur secteur d’activité. Rendre votre entreprise conforme au RGPD vous permet de :

  • renforcer juridiquement vos projets et vos missions
  • augmenter la valeur de vos données
  • éviter les enquêtes et les sanctions
  • avoir des avantages concurrentiels en se démarquant positivement
  • renforcer votre réputation 
  • gagner la confiance et la fidélité des clients et des partenaires. 

Le respect du RGPD et de la protection de la vie privée doivent faire partie intégrante de la stratégie et du succès de votre entreprise. 

 

 

Vous ne savez pas par où commencer ? Jetez un coup d’œil à notre article. Maintenant plus que jamais, c’est le bon moment pour commencer, chez Admeet nous sommes là pour vous aider !

 

Contactez-nous et commencez par vous mettre en conformité au RGPD dès aujourd’hui, ne manquez pas le train.